Les controverses de Descartes mercredi 29 novembre 2017 à La Sorbonne

banniere-descartes-hp-nathan-ens-719-302

Afin d’accompagner et de solliciter la réflexion sur les grands sujets qui préoccupent le monde de l’Éducation, Le Centre International de Formation CI-FODEM, les Éditions Nathan, la Fondation SNCF et le Rectorat de Paris organisent et invitent les chercheurs et praticiens de terrain à confronter leurs avis au cours de débats contradictoires.

Dédiée aux professionnels de l’Éducation (enseignants, chercheurs, formateurs, éducateurs…) et placée sous le haut patronage de Jean-Michel BLANQUER, Ministre de l’Éducation nationale, cette nouvelle édition des Controverses de Descartes aura pour thème

« Apprendre quoi et comment ? »

Cette année « Les Controverses de Descartes » se dérouleront sur une demi-journée

le mercredi 29 Novembre 2017

de 14h00 à 18h30

La Sorbonne

47, rue des Écoles 75005 Paris.

L’entrée est libre mais l’inscription obligatoire : Formulaire d’inscription

PROGRAMME

14h00 – 16h00

1ère controverse : « Apprendre à devenir un résistant intellectuel »

Présidence : Gilles PÉCOUT -Recteur de la région académique Île-de-France, Recteur de l’académie de Paris, Chancelier des universités de Paris

L’école, en améliorant les processus d’apprentissage, peut-elle développer ainsi une fonction essentielle du cerveau : la résistance cognitive ? La résistance intellectuelle est-elle plutôt le résultat d’une médiation culturelle régulière ? Ou bien est-ce à travers une réconciliation entre spiritualité et laïcité que l’école rendra ses élèves plus résistants à la manipulation ?

Olivier HOUDÉProfesseur de psychologie cognitive à l’université Paris Descartes

Serge BOIMARE - Psychopédagogue, ancien Directeur du centre Claude Bernard de Paris, formateur près des écoles de Genève

Pascal BALMAND - Secrétaire général de l’Enseignement catholique

Jean-Marie PETITCLERC - Fondateur de l’association VALDECO, Coordinateur du réseau Don Bosco Action Sociale

 

16h15 – 18h30

2ème controverse : « Apprendre à lire, entre code et sens, entre labeur et plaisir»               

Présidence : Jean-Michel BLANQUER – Ministre de l’Éducation nationale

Si l’automatisation des mécanismes graphophonologiques est indispensable pour accéder à une identification rapide et précise des mots, cette habileté nécessaire est-elle pour autant suffisante pour construire une compétence complète de la lecture ? Comment construire une pédagogie de la compréhension qui soit le juste complément de la maîtrise des mécanismes de l’écrit ?

Alain BENTOLILA - Professeur de linguistique à l’université Paris Descartes

Liliane SPRENGER-CHAROLLES- Linguiste et psycholinguiste, Directrice de recherche du CNRS (Emérite)

José MORAIS - Professeur de psychologie cognitive à l’université libre de Bruxelles

Erik ORSENNA - Membre de l’Académie française

 

Discours de clôture par Jean-Michel BLANQUER, Ministre de l’Éducation nationale

Retrouvez les Controverses de Descartes sur YouTube                                      

#CDescartes